La mise en retraite du cheval : un concept anthropomorphique

Mise en retraite du cheval

Le bon vieillissement du cheval s’organise dès sa naissance. Les capacités physiques et psychiques du cheval vont diminuer au fur et à mesure avec l’âge. Cette baisse de capacité va être plus ou moins précoce et plus ou moins progressive selon les individus. Elle conditionnera les paramètres et l’organisation de la mise en retraite du cheval âgé.

De la naissance à l’âge adulte

Durant cette période, le cheval devra recevoir une nourriture adaptée à son âge et à l’évolution de sa croissance. L’attention portée durant cette période est un des facteurs de longévité du cheval. Il faut toujours avoir à l’esprit que le cheval est adulte vers l’âge de 8 ans et donc avant cet âge, les exercices demandés le sont à un « enfant » puis à un « adolescent » et doivent donc être adaptés.

Les traumatismes survenus durant cette période auront des conséquences sur l’avenir du cheval. C’est durant cette période que les relations sociales entre le cavalier et son cheval sont les plus riches car elles sont associées aux phases d’apprentissages primaires.

La phase de maturité du cheval (de 8 à 20-25 ans)

Le cheval a la pleine possession de ses moyens physiques et psychiques, et en fonction de l'entraînement qu’il aura reçu et de ses qualités intrinsèques, il pourra apporter beaucoup à son cavalier. Il faudra néanmoins veiller aux phases de détente et de retour au calme ainsi qu’aux conditions d’hébergement du cheval.

Le cheval est un animal doté d’une très forte abnégation ; il est souvent « dur à la douleur » et attaché à répondre aux sollicitations de son cavalier. Celui-ci devra donc être très attentif aux indices lui permettant d’identifier des souffrances éventuelles de son cheval afin de pouvoir intervenir à temps.

L’organisation du vieillissement du cheval

Bien que les capacités du cheval déclinent, il va devoir continuer, tant que cela est possible, à avoir une activité partagée avec son cavalier (travail plus léger, promenade sur terrains faciles…). Une détente plus longue et bien construite aura son importance. Vous pourrez ensuite, lorsque le cheval aura quelques difficultés à vous porter, lui faire exécuter des exercices aux longues rênes. Vous pourrez aussi l’emmener se promener en licol, en marchant à côté de lui.

Vous pourrez ainsi trouver des moments à partager avec lui, afin d’assurer la continuité des liens sociaux ; vous êtes rentré dans son quotidien dès son plus jeune âge : lorsqu’il devient âgé, la seule présence de ses congénères ne lui suffit pas pour trouver un bon équilibre. A ce titre, le pansage représente l’équivalent du « grooming » réalisé par les chevaux entre eux et il faut donc continuer à le panser même s’il n’est plus monté. A tout âge, on trouvera ainsi plaisir à partager des moments avec son cheval.

Le vieillissement du cheval est inéluctable mais en organiser les conditions c’est assurer le bien-être du cheval tout au long de sa vie.

revenir aux conseils

Questions / Réponses

La présence du propriétaire est-elle indispensable pendant la retraite du vieux cheval ?

Le vieux cheval ,habitué à la présence de l’homme à ses côtés , a besoin de la continuité de cette relation au cours de sa retraite ; néanmoins , le vieux cheval peut s’habituer à la présence d’un nouvel être humain ; il fera partie de son environnement et il l’intégrera dans son schéma de repères. La présence de son propriétaire est cependant souhaitable au début pour créer la transition. Lorsque le propriétaire rendra visite à son cheval , celui-ci le reconnaitra bien sûr comme faisant partie d’un ensemble de repères connus et apprécié.

Le cheval s’ennuit-il en retraite ?

Le cheval répond à des rituels liés aux habitudes de vie de son espèce : se déplacer pour se nourrir ; occuper une grande partie de son temps à brouter. Ces habitudes avaient été modifiées partiellement par l’utilisation du cheval par son propriétaire ; elles vont se remettre en place naturellement. Le cheval est sensible par contre à des habitudes liées au rituel quotidien : heure de rentrée du pré au boxe , heure de sortie du boxe , heure des repas…. Plus que la notion du temps , le cheval a conscience de certaines associations de situations.

Le cheval de compétition est-il plus difficile à mettre en retraite ?

Le cheval de compétition est particulièrement entouré durant sa carrière ( préparateur physique , ostéopathe , vétérinaire , groom , …). C’est ce qui représentera un contraste certain lors de sa mise en retraite. La transition sera un peu plus longue et devra être un peu plus suivie, mais tout se passera ensuite normalement.