INFO SERVICE

Nous sommes actuellement dans l’incapacité de procéder aux crémations individuelles pour les équidés. Nous vous remercions pour votre compréhension.

L'équipe Horsia

Les maladies courantes des vieux chevaux

Les maladies courantes des vieux chevaux

À chaque âge de la vie son lot de forces et de faiblesses : un équidé vieillissant est plus exposé à la fatigue de son organisme et aux risques des maladies du vieux cheval.

On situe communément l'espérance de vie d'un cheval entre 27 et 32 ans. À partir de quel âge peut-on dire d'un cheval qu'il est vieux ? C'est très variable selon sa carrière et le suivi qu'il a eu tout au long de sa vie. Les vétérinaires considèrent toutefois que 70 % des chevaux nécessitent des soins spécifiques après 20 ans.

Les signes du vieillissement et de maladies chez un vieux cheval

L'organisme d'un cheval âgé va fréquemment rencontrer des problèmes.

  • Problèmes digestifs : la dentition s'altère et peut provoquer des difficultés à s'alimenter et un amaigrissement.
  • Problèmes cardiaques : une affection de la valve aortique perturbe la bonne circulation du sang lorsque le cheval subit une dégénérescence cardiaque.
  • Problèmes respiratoires : l'exposition à un environnement poussiéreux tout au long de sa vie conduit le cheval à souffrir d'emphysème ou à être atteint de "pousse", une maladie du vieux cheval très répandue.
  • Problèmes locomoteurs : le vieillissement des articulations du cheval est celui que l'on remarque le plus. Il entraîne des difficultés et des douleurs visibles chez un cheval sujet à l'ostéo-arthrose, à la fonte musculaire et à la fourbure.

La fourbure et le syndrome de Cushing

Touchant ses pieds, la fourbure est une maladie du vieux cheval hébergé en pâture. Elle touche plus particulièrement les équidés qui sont atteints de la maladie de Cushing, soit environ 20 % des chevaux de plus de 15 ans et 40 % des chevaux de plus de 30 ans. Cette pathologie hormonale - dont l'hirsutisme et l'amaigrissement sont des signes caractéristiques - a pour conséquence une baisse d'immunité et une sensibilité accrue aux infections et aux parasites.

Les coliques chez un cheval âgé

La colique est une maladie du vieux cheval très redoutée. Elle est la première cause de mortalité des équidés. L'anatomie de leur tube digestif et leur sensibilité au stress les prédisposent à ces douleurs abdominales. Les individus plus âgés expriment moins leur douleur, bien qu'ils subissent des obstructions graves. Une prise en charge rapide est essentielle. Ces coliques sont dues à la présence de lipomes pédiculés dans l'intestin, à des affections du côlon liées à des problèmes de dents ou à un manque d'exercice, voire à des tumeurs intestinales.

Les tumeurs les plus répandues chez les vieux chevaux

En dehors des lipomes intestinaux, les tumeurs les plus souvent rencontrées chez un vieux cheval sont les mélanomes dermiques et les carcinomes épidermoïdes. Ils sont particulièrement observés chez 80 % des chevaux gris âgés.

Laisser le cheval au repos à l'âge de la retraite ne signifie pas le négliger : il est en effet essentiel de le faire examiner et soigner régulièrement, pour détecter toute maladie du vieux cheval bien connue des vétérinaires.

Maladie du cheval