INFO COVID-19

Malgré nos efforts et l'organisation exceptionnelle mise en place, nous pouvons à ce jour assurer uniquement les crémations collectives sur certains secteurs géographiques. Nous vous remercions de votre compréhension.

L'équipe Horsia

La fourbure de l'âne : la reconnaître et la soigner

fourbure âne

La fourbure est la maladie du pied la plus fréquente chez les ânes. Douloureuse et parfois très grave, elle doit être traitée le plus rapidement possible.

La fourbure de l'âne est liée à une mauvaise irrigation des tissus qui rattachent la troisième phalange au sabot. Dans de très rares cas, elle peut conduire au basculement de cette phalange vers l'avant. La fourbure peut toucher un, deux, trois ou les quatre pieds de l'animal. À la première crise, on parle de fourbure aiguë. La maladie peut ensuite devenir chronique si les soins sont insuffisants ou si l'animal est trop fragilisé.

Les symptômes de la fourbure de l'âne

Les ânes réagissant peu à la douleur. Résultat, la fourbure est parfois détectée tardivement.

Les signes qui doivent alerter sont :

  • un pied chaud et douloureux à la pression ou au choc ;
  • une fréquence cardiaque rapide ;
  • une augmentation de la température corporelle ;
  • une posture caractéristique de la fourbure : l'animal s'appuie sur ses talons pour se soulager.

En cas de fourbure chronique, on observe également :

  • des cercles sur les sabots, révélant des inflammations répétées de la couronne ;
  • sur le talon, la corne pousse vite, tandis que la pince pousse en avant, prenant la forme d'une babouche.

Les causes de la fourbure de l'âne

La fourbure de l'âne peut être causée par de nombreux facteurs essentiellement liés au mode de vie et à l'alimentation de l'animal, comme :

  • une nourriture trop riche en glucose (pain, herbe de printemps, orge en grande quantité...) ;
  • un surpoids ;
  • une déshydratation ;
  • un stress excessif ;
  • un travail prolongé sur un sol trop dur.

La fourbure peut également résulter :

  • d'un état infectieux,
  • ou d'une intoxication médicamenteuse (notamment aux corticoïdes).

Comment traiter la fourbure de l'âne et éviter la récidive ?

Lorsqu'une fourbure apparaît, la première démarche à effectuer est d'appeler le maréchal-ferrant ou le vétérinaire. En attendant son arrivée, il faut mettre l'âne au repos et refroidir les pieds atteints en y posant des bandes mouillées.

Par la suite, plusieurs mesures s'imposent pour éviter une nouvelle crise. Il convient ainsi de :

  • Mettre l'âne à la diète en privilégiant le foin aux céréales et à l'herbe fraîche.
  • S'assurer que l'animal a toujours suffisamment d'eau à sa disposition.
  • Éviter de le laisser longtemps sur un sol dur et contrôler régulièrement l'état de ses pieds.

Face à la fourbure de l'âne, il faut réagir le plus vite possible. Des soins attentifs et un mode de vie bien adapté permettent ensuite de traiter la maladie et de réduire le risque de récidive au maximum.

Maladie du cheval