INFO COVID-19

Malgré nos efforts et l'organisation exceptionnelle mise en place, nous pouvons à ce jour assurer uniquement les crémations collectives sur certains secteurs géographiques. Nous vous remercions de votre compréhension.

L'équipe Horsia

L'euthanasie du cheval : une épreuve difficile

euthanasie cheval

Dans certains cas, l'euthanasie du cheval s'avère inévitable, seule alternative pour libérer l'animal de sa souffrance. Si la décision est difficile, un accompagnement approprié permet d'accompagner le cheval dans ses derniers instants, le plus sereinement et dignement possible.

Personne n'est jamais vraiment prêt à cela mais quand le vétérinaire commence à envisager l'euthanasie d'un cheval, c'est avant tout pour lui épargner toute souffrance lorsque l'issue est fatale. Il s'agit alors d'accompagner un fidèle compagnon en fin de vie, décider de mettre fin à ses souffrances pour le laisser partir le plus dignement et le plus sereinement possible.

À quel moment opter pour l'euthanasie de son cheval ?

C'est entre vous et votre vétérinaire que la décision d'euthanasier votre cheval est prise. La question se pose dans le cas des maladies ou traumatismes qui ne feraient que faire souffrir davantage l'animal.

Les situations critiques conduisant le plus souvent à l'euthanasie du cheval sont :

  • l'arthrose généralisée,
  • l'insuffisance rénale,
  • la colique aiguë,
  • une fracture et autres accidents touchant un organe vital lorsque la chirurgie n'est pas ou plus envisageable.

Comment se déroule l'euthanasie du cheval ?

Le vétérinaire est le seul habilité à euthanasier un cheval. Toute euthanasie se fait uniquement avec votre consentement.

L'acte d'euthanasie est totalement indolore : le cheval ne se rend compte de rien, sa mort est très rapide.

  • Choisissez un endroit que votre animal connaît bien, dans le lequel il se sent bien.
  • Le vétérinaire introduit en intraveineuse 2 produits. Avec le premier, le cheval se détend et devient très apaisé. Avec le second, l'animal part très rapidement, sans prise de conscience.
  • Le vétérinaire constate la mort du cheval.
  • Le corps du cheval peut être recouvert par exemple d'une bâche. Il sera ensuite pris en charge par le service funéraire de votre choix.

Que ressent le cheval ?

Le deuxième produit injecté par le vétérinaire agit rapidement : il stoppe les douleurs que votre cheval malade ressentait, le plonge dans un état totalement inconscient (l'animal tombe brusquement) et entraîne un arrêt respiratoire et cardiaque. Votre cheval décède calmement, apaisé et soulagé.

L'euthanasie du cheval est encadrée par un vétérinaire et n'intervient que lorsque aucune autre issue n'est possible. Une dernière étape pour accompagner son cheval avec amour jusqu'au bout.

Fin de vie du cheval