INFO COVID-19

Malgré nos efforts et l'organisation exceptionnelle mise en place, nous pouvons à ce jour assurer uniquement les crémations collectives sur certains secteurs géographiques. Nous vous remercions de votre compréhension.

L'équipe Horsia

Cheval maigre : des symptômes révélateurs

cheval maigre

L'amaigrissement du cheval n'est jamais anodin. Il mérite d'être pris au sérieux aussi bien chez le cheval en peine force de l'âge que chez le cheval âgé. Pour traiter au mieux cette perte de poids chronique ou temporaire, il convient avant tout d'en déterminer l'origine.

Différentes raisons peuvent expliquer la perte de poids chez un cheval. Les premières sont symptomatiques d'une maladie qu'il convient évidemment de traiter.

  • Des problèmes dentaires sont souvent à l'origine de l'amaigrissement du cheval : malformations ou caries, ou encore usure de la dentition chez le vieux cheval.
  • Les anomalies du tube digestif sont également l'une des causes les plus fréquentes de l'amaigrissement du cheval : obstruction au niveau de l'œsophage, de l'estomac ou de l'intestin, ulcère gastrique ou tumeur.

Seul un vétérinaire habilité est à même de préciser exactement la nature de la maladie.

Amaigrissement du cheval : un syndrome à ne pas négliger

Mais la maladie n'est pas toujours la cause de l'amaigrissement du cheval. La perte de poids tient parfois tout simplement à un rationnement mal adapté, auquel cas il est recommandé de revoir la ration quotidienne en fonction des besoins énergétiques.

  • Selon que l'animal travaille ou pas, ses besoins sont différents.
  • Il faut savoir aussi que tous les chevaux n'ont pas les mêmes besoins.
  • Le stress peut encore être la source de l'amaigrissement du cheval. Pour combattre ce syndrome, il convient d'en déterminer la cause : difficulté à s'intégrer dans le groupe, nature peureuse ?

Le cas particulier du cheval âgé

La perte de poids est assez courante chez le vieux cheval après 20 ans. Ce n'est toutefois pas une fatalité. L'amaigrissement du cheval est la plupart du temps fonctionnel, lié à la fatigue des organes, à la difficulté à mastiquer, à l'usure de la dentition. La difficulté à rejoindre le point de ravitaillement peut encore en être la cause.

Des solutions existent :

  • Outre une surveillance accrue, on peut proposer au cheval maigre des aliments plus faciles à assimiler, à titre d'exemple des floconnés.
  • Il est également possible d'humidifier le foin du cheval maigre, afin de faciliter la mastication.
  • Ajouter des compléments en vitamine à son alimentation s'avère souvent très profitable également.

Si la perte de poids du cheval est parfois inéluctable, elle peut souvent être maîtrisée dès qu'on en a trouvé l'origine. Dans ce cas, plus tôt elle sera prise en compte, plus les chances de guérison seront optimisées.

Maladie du cheval